30 janvier 2008

croissance lente ...les echos

croissance lente et prodigieux basculement

JEAN-MARC VITTORI

Croissance lente et prodigieux basculement
[ 30/01/08  ]

Maintenant, c'est sûr : le monde va moins vite. Les économistes du Fonds monétaire international ont ramené leur prévision de croissance pour l'année 2008 à 4,1 %, contre 4,8 % précédemment. C'est un signe de plus du ralentissement économique en cours. La production mondiale devrait être inférieure de 300 milliards d'euros à ce qui était espéré auparavant. A en croire le FMI, les Etats-Unis devraient pratiquement stagner - la croissance de 1,5 % vient pour l'essentiel de l'acquis accumulé en 2007. Le Japon et les pays de l'euro n'iront pas plus vite. Mais cette grisaille n'a rien d'une catastrophe, même si elle s'inscrit dans un décor de crise financière où alternent petits coups de blues et tornades brutales. Une croissance de plus de 4 %, c'est un monde qui avance encore à vive allure ! Au cours des années 80 et 90, le rythme dépassait à peine les 3 %. Ce dynamisme, cette énergie viennent désormais des pays pauvres. Leur production devrait augmenter de 7 % cette année, et pratiquement la moitié de la progression du PIB mondial viendra de quatre d'entre eux, les fameux « BRIC » - Brésil, Russie, Inde et Chine. D'autres chiffres confirment ce prodigieux basculement. Selon les chiffres publiés hier par l'OCDE, les exportations des pays du G7 étaient à l'automne sur une pente annuelle de près de 6 % en volume alors que leurs importations augmentaient de moins de 4 %. Joli paradoxe : les émergents tirent les émergés hors de l'eau ! Il faudra d'ailleurs s'interroger un jour sur cette nomenclature. A voir le rythme de la Chine et de l'Inde, il conviendrait sans doute de parler de pays nouvellement émergés face à d'autres anciennement émergés - voire en passe d'être submergés

Posté par TES_SPajaccio à 12:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur croissance lente ...les echos

Nouveau commentaire